PLEIN FEUX SUR LES GRANDS MAGASINS POUR LES FETES

PLEIN FEUX SUR LES GRANDS MAGASINS POUR LES FETES

Last Updated on 6 décembre 2022 by admin

Pour les fêtes de Noël, les vitrines des grands magasins se parent de lumière. Chacun d’eux propose un thème différent chaque année.

Les festivités ont commencé le 28 octobre au Bon Marché, le 8 novembre à la Samaritaine, le BHV- Marais et le Printemps Haussmann ont suivi le 9 novembre tandis que les Galeries Lafayette Haussmann ont fermé la marche le 16 novembre.

Le Bon Marché

Situé dans le 7ème arrondissement de Paris, au métro Sèvres Babylone, le Bon Marché Rive Gauche est un pionnier dans la célébration des fêtes de fin d’année.

Considéré comme le plus ancien, le plus élégant et le plus sélectif de la capitale, il possède plusieurs espaces contemporains : l’Entretemps, le Théâtre de la Beauté, l’Appartement de la Mode, Balthazar et la Grande Epicerie de Paris. Il regroupe toutes les marques les plus prestigieuses dans tous les domaines. L’histoire du Bon Marché Rive Gauche a commencé en 1838 par l’ouverture d’une boutique de tissus, accessoires, parapluies et literie, par les Frères Videau. C’est en 1852, après leur association avec le couple Boucicaut que le magasin s’agrandit. En 1984, il est racheté par le groupe LVMH. En 1988, la Grande Epicerie de Paris devient le plus grand magasin d’alimentation de la capitale. En 2012, le magasin a fêté ses 160 ans en grandes pompes avec des vitrines mises en scène Catherine Deneuve,

Chaque année, à Noël, un très grand rayon de décorations est à la portée des clients, les vitrines mettent en scène des marionnettes qui émerveillent petits et grands, des arbres de Noël décorés se retrouvent au milieu des magasins. En 1928, le Bon Marché a présenté son spectacle de Noël pour tous. Pour l’édition 2022 (2 octobre-25 décembre 2022), le magasin met en scène “Au Bonheur des Dames”, une pièce de théâtre immersive inspirée de l’oeuvre d’Emile Zola, à voir tous les vendredis et samedis soirs. Le thème du Noël féérique du magasin est “La Fabrique de Boules de Noël” où des petits lutins Jolijou s’installent dans une formidable fabrique de boules de Noël et font découvrir les coulisses de cette machinerie enchantée. 

La Samaritaine Paris Pont Neuf

La Samaritaine qui a rouvert ses portes en été 2021, après 16 années de fermeture et de travaux, profite des fêtes de fin d’année pour faire découvrir les vitrines de Noël de son nouveau magasin.

Lieu emblématique classé monument historique, l’ensemble de ses 4 magasins date de 1900. le magasin n°2 s’appelle maintenant Samaritaine Paris Pont Neuf. Sur 80 000 m², la “Nouvelle” Samaritaine se compose d’un palace (Le Cheval Blanc), un restaurant, des bureaux, une crèche, la plus grande piscine de Paris, des logements sociaux et de magasins de tous genres, le tout dans un décor Belle époque.

Fondée en 1870 par Ernest Cognacq, la Samaritaine s’agrandit après son mariage avec Marie-Louise Jay en 1872., Les magasins 2 et 3 voient le jour dans les années 30. Dans les années 60, la Samaritaine devient le plus grand magasin par sur une superficie de 48 000 m², devant les Galeries Lafayette et la Printemps. En 2001, LVMH reprend le magasin mais8 devenu déficitaire, il doit fermer ses portes en 2005 pour réaménagement et cause de sécurité. Il n’ouvrira qu’en juin 2021 avec un nouveau style et toujours sa façade sur la Seine et sur la rue de Rivoli avec les vitrines.

Pour mettre en valeur les vitrines ( du 8 novembre au 1er janvier), le thème choisi pour Noël 2022 est “Paris mène la danse”, l’histoire moderne et contemporaine de la danse depuis les années 30. Sur les façades, on distingue des astres lumineux, des chorégraphies variées ornent les vitrines ( disco, rock, breakdance…) En avant-première, les danseurs du Théâtre du Châtelet présentent des extraits de la comédie musicale “42nd Street”, à voir tous les week-ends dans les étages. Dans le magasin, un calendrier de l’avent géant apparaît aux balcons de chaque étage de l’escalier. D’autres activités sont au programme comme le “Groove du Père Noël” pour danser dans les allées ou des cours de danse assurés par le Studio Dancefloor Paris.

Le BHV – Marais

Situé près de l’Hôtel de Ville,” au coeur de Paris, dans le quartier branché du Marais, le BHV, anciennement “magasin du bricolage” s’est désormais diversifié et modernisé.

Fondé en 1856 par François-Xavier Ruel, le BHV Marais était un bazar en référence aux commerces persans. Le nom de “Bazar de l’Hôtel de Ville” apparaît en 1860. et l’enseigne se veut “Le moins cher de tout Paris”. A la mort du créateur, des travaux sont réalisés par son petit-fils dont la création de la rotonde en 1912 . Le magasin devient SA en 1931 puis versé en bourse en 1960. Après la seconde guerre mondiale, le sous-sol du magasin est destiné au rayon “outillage”. En 1989, le groupe Nouvelles Galeries est actionnaire principal puis Les Galeries Lafayette font l’acquisition du groupe BHV-Nouvelles Galeries. A partir de 1954, de nouvelles technologies s’adaptent au magasin comme les escalators, un parking avec accès direct au magasin, livraison, installation, service client, crédit et dernières innovations en matière d’appareils électriques à usage domestique. En 1975, le BHV étend son offre vers l’aménagement intérieur.

Aujourd’hui, avec 45 000 m² repensés dans un aménagement contemporain, une façade remise en beauté, 900 marques proposées et des animations, le BHV offre aussi des espaces culture, équipement de la maison (du 2è au 6è étage), mode (créateurs et marques exclusives …), cuisine (3ème étage avec l’épicerie fine)et bien sur bricolage.. A quelques pas, le BHV Homme sur 5 étages et 5 espaces dédiés, le POD avec ses snacks et ses restaurants, Ne pas oublier le “Perchoir Marais”, le rooftop qui offre une des plus belles vues de Paris, du mercredi au samedi de 20h15 à 01h30.

Afin de sublimer la nouvelle façade, les vitrines découvrent pour les fêtes, de beaux décors sur le thème “Un Noël en Provence” qui évoque les rituels et les traditions durant cette période en Provence (du 9 novembre au 31 décembre). On découvre la tradition du blé planté le 4 décembre, jour de la Ste Barbe, les 3 coupelles représentant la Trinité avec des graines déposées sur un coton imbibé d’eau permettant de germer et orner la table du réveillon. Symbole de prospérité, le blé est un bon présage pour les agriculteurs. Pour célébrer la Ste Barbe comme en Provence, et ses traditions, des animations sont pratiquées au sein du magasin (distribution de sachets de graines de blé, tickets à gratter permettant de profiter d’un vent d’abondance.

Pour les cinéphiles, un cinéma éphémère à la provençale est ouvert à l’Observatoire pendant toute la durée des fêtes. Petits et grands peuvent y découvrir un film en noir et blanc de Marcel Pagnol. tous les samedis et dimanches matins à 11h.. Le reste de la semaine, des documentaires libres de droits sur l’écrivain, sont projetés.

Le Printemps Haussmann

Le Printemps Haussmann est un des fleurons du quartier des grands magasins du 9ème arrondissement. Comme chaque année, il inaugure sa vitrine sur un nouveau thème en présence d’un ou 2 invités célèbres. Cette année, sur le thème du cirque, ce sont Isabelle Huppert et Naomi Campbell qui ont remplacé Cindy Crawford et Kaia Gerber retenues aux États-Unis pour des raisons indépendantes de leur volonté. Elles ont donné le coup d’envoi des illuminations le 9 novembre. A l’intérieur, un grand sapin doré et des animations. Les illuminations des vitrines se terminent le 1er janvier 2023.

L’opus 2022 avait pour thème “Le cirque” qui était représenté en 11 tableaux comportant des clowns, des animaux, des trapézistes, jongleurs et autres circassiens. Pour réaliser ces tableaux, il a fallu 650 heures de montage, avec 40 000 éléments de décors et des automates pour une scénographie réalisée par Julie Ducat. Ce projet a demandé 4 mois de production, 6 mois pour les personnages (environ une centaine avec des costumes uniques et spécifiques) et 3 semaines pour l’installation. 

A l’extérieur, 3,5 km de guirlandes lumineuses à ampoules led éclairent les vitrines tandis qu’à l’intérieur, se dresse un gigantesque sapin doré et de nombreuses animations sont créées (ateliers de maquillage et de déguisement, ateliers créatifs pour faire son sapin de Noël, démos de jouets et jeux de société géants. Un escape game, sous la coupole de verre permet aux participants de retrouver Monsieur Loyal qui a disparu. Il n’y a que 20 minutes pour résoudre l’énigme. Par ailleurs , au 7ème étage du Printemps de l’Homme, un immense chapiteau féérique accueille jusqu’à fin janvier, des milliers de jouets.

L’histoire du Magasin du Printemps

L’histoire du “Printemps” a commencé en 1865 où Jules Jaluzot et Jean-Alfred Duclos créent au coin du boulevard Haussmann et de la rue du Havre (75009), la société en nom collectif “Au Printemps” en référence à la saison où tout est synonyme de renouveau. Le premier magasin est déjà équipé de grandes vitrines et comporte 17 comptoirs dont un assortiment complet pour l’habillement et la maison. Après la guerre de 1870, l’activité reprend et le second magasin est intégré. Un pont de fer repose sur les 2 bâtiments ,et 2 ascenseurs sont intégrés. Après un incendie et une explosion due au gaz, le nouveau bâtiment, situé sur le site détruit est terminé en 1883, il est doté de l’électricité et comporte 8 étages sur 10 000 m². Son style néo classique est inspiré des châteaux forts avec à chaque angle, une rotonde avec un dôme couronné de lanternon en forme de belvédère et d’une girouette en forme de caducée. La nef centrale s’élève à 24 mètres est surplombée d’une verrière.

Le XXème siècle voit apparaître d’autres agrandissements dès 1905 avec la construction d’un escalier à 4 révolutions et l’adjonction d’une salle au sous-sol. L’inauguration des “Nouveaux Magasins” a lieu en 1910 et le magasin proposent un catalogue de mobilier et de vaisselle dès 1912. On assiste à l’apparition des mannequins, spécialement créé pour “Le Printemps” dans les vitrines durant la première guerre mondiale . Les années 1920 sont caractérisées par un second incendie faisant beaucoup de dommages et des expositions présument l’événement dès 1924. C’est également à cette époque qu’apparaissent les vitrines animées.

En 1944, la coupole est entièrement démontée pour éviter sa destruction et au début des années 50, le magasin occupe 4 bâtiments dont 3 totaux à la vente, un salon de coiffure, un salon de thé-restaurant, un bureau de théâtre et de voyage , un service de photographie et un service de location de livres. L’exposition “50 ans d’élégance parisienne” a lieu en1953.

Dans les années 70, la décoration des vitrines change, les automates sont remplacés par des marionnettes en 1973. En 1975, les façades et les rotondes de l’actuel Printemps de l’homme sont inscrites au titre des monuments historiques puis en 1978, ” La Rue de la Mode” est créée et un nouveau dirigeant, Jean-Jacques Delort prend la tête de l’établissement en 1980, souhaitant moderniser et développer les magasins dans chaque métropole régionale, une réplique exacte de 10 000 m² tant sur le marketing que de la gestion. La fin des années 70 voit aussi l’arrivée de l’opération promotionnelle “Les 8 jours en Or”. qui avait lieu durant la “Fête du Printemps” durant le 1er semestre dans le but de concurrencer les 3J des Galeries Lafayette. A partir de 1982, l’opération a été dupliquée.

C’est à la fin des années 90 que Christian Lacroix signe des robes de mariées et en 1999, la vente par internet apparaît.. Aujourd’hui, le Printemps Haussmann comprend 3 bâtiments sur 45 000 m² : Le Printemps de la femme (9 niveaux, le Printemps de l’Homme (11 niveaux) et le Printemps Beauté, Maison, et enfant (7 niveaux).

Le XXIème siècle voit de nouveaux changements :

  • 2000 : Ouverture de Citadium
  • 2001 : Ouverture du Printemps du Luxe offert sur tout un étage au luxe dont la Haute joaillerie
  • 2003 : Inauguration du plus grand espace beauté du monde.
  • 2006 : 3000 m² entièrement dédiés aux chaussures femme et un “food hall” consacrés à l’épicerie et à la gastronomie.
  • 2007 à 2012 : Chantier de rénovation de 30 millions d’euros sur les 14 000 m² de façades des magasins de l’Homme âgé de 120 ans et de la Femme vieux ce 80 ans.
  • 2008 : Alerte à la bombe le 16 décembre, revendiquée par le FRA (Front Révolutionnaire Afghan).
  • 2011 : Création de l’espace “La Belle Parfumerie”
  • 2018 : Ouverture du Printemps du Goût, épicerie complétée d’espaces de restauration avec vue panoramique sur Paris du 7ème au 9ème étage du Printemps de l’Homme.
  • 2020 : A cause de la pandémie, les magasins sont fermés lors des périodes de confinement, entraînant de fortes pertes dont la clientèle étrangère.
  • 2021 : Réaménagement du 7ème étage en septembre pour proposer des vêtements produits de manière responsable et de seconde main. La clientèle française représente 16% de plus qu’en 2019.

Les Galeries Lafayette Haussmann

Autre grand nom du quartier, les Galeries Lafayette étaient les dernières à participer à l’illumination des vitrines. C’est le 16 novembre à 18 h que la mannequin Cindy Bruna, le chef Jean Imbert, le comédien Malik Benthala et la chanteuse Louanne , ont donné le coup d’envoi des festivités sur le thème : “Planète Sapin” On y découvrait 11 tableaux autour de l’univers du sapin…

Les 4 personnalités appartiennent à l’association “Cékedubonheur” qui a pour but d’émerveiller encore plus d’enfants et adolescents hospitalités. Les Galeries Lafayette sont engagées auprès de cette association tout comme la fondation Boulanger, Amazone, LEGO, Célio et Hasbro. 

Malheureusement, l’événement a été annulé et reporté à une date ultérieure, non communiquée pour le moment., suite à une manifestation devant les Galeries, organisée par des employés du magasin, demandant l’augmentation de la prime de partage de la valeur, de 400 à 1 500 euros.

Le thème de l’année s’articulait autour de la “Planète sapin”, un conte inédit imaginé par la romancière Claire Castillon, un retour à la littérature, 80 ans après les écrits de Colette. La mise en scène est de Florent Chavouet et en partenariat avec l’Atelier Bournillat. Il s’agit de l’histoire de Nordmann, habitant d’Elato, la planète des sapins sauvages, envoyé sur terre pour sauver le Noël d’Annie. Sur un parcours de 11 tableaux, des marionnettes animées entraînent petits et grands dans l’univers de la Planète Sapin tout en suivant le périple de Nordmann, depuis les préparatifs au salon Sap’tif en passant par le voyage sur terre en vaisseau magique et la visite du Sapou-discothèque.

A l’intérieur du magasin, l’immense sapin brille sous la coupole. Tous les 30 minutes, il prend vie avec une animation son et lumières et pour mieux l’admirer, ne pas oublier d’emprunter le “Glass walk”, passerelle de verre disposée à cet effet. Cette année, une expérience immersive et interactive est ouverte du 17 novembre au 23 décembre. Pour cela, rendez-vous au 4ème étage, dans le salon Opéra pour vivre 10 minutes en immersion au coeur du conte et interagir avec les personnages qui réagissent à vos mouvements.

L’histoire des Galeries Lafayette Haussmann

Les Galeries Lafayette sont une création de 2 cousins alsaciens, Théophile Bader et Adolphe Kahn qui se sont associés en 1893, pour reprendre un commerce de Nouveautés Ce petit magasin de 70 m² situé à l’angle du boulevard Haussmann et de la rue de la Chaussée d’Antin ouvre ses portes en 1894, 40 ans après le premier grand magasin parisien, le Bon Marché. A partir de 1903, l’entreprise prend de l’ampleur et il devient “le vaisseau amiral” en 1912, un bazar de luxe richement aménagé avec une coupole de vitraux de style néo-byzantin de 43 mètres de haut qui surplombe le hall principal , et un grand escalier dont la rampe est inspiré de celle de l’Opéra, situé non loin du magasin. Ce dernier comporte 96 rayons, des espaces à vivre, un fumoir, un salon de thé et une salle de lecture ainsi qu’une terrasse au sommet ,

Dans les années 50, de nouveaux rayons apparaissent après ceux liés aux femmes. On y trouve “les vêtements pour homme, la décoration intérieure, les jouets et les arts de la table, sans oublier en 1958, la création des “3 J”, 3 jours exceptionnels pour acquérir des articles actuels et de bonne qualité à des prix très bas, pendentif 3 jours.

Le nouveau magasin situé à l’angle de la rue Mogador ouvre en 1969. Le “Club 20 ans” y présente des vêtements et des produits variés, de la musique ou des produits de drugstore.. C’est ensuite la mode homme qui s ‘installé dans le bâtiment puis le Lafayette Gourmand. En 1984, les boutiques de luxe occupent le hall principal. Le grand magasin accueille par la suite des manifestations présentant des créateurs et des artistes. Un espace situé au premier étage et libre d’accès permet de réunir mode, art et design, le salon lounge offre une Paris Shopping Experience aux Galeries Lafayette.

Le groupe Galeries Lafayette comprend 290 magasins et des sites de e-commerce. Il accueille chaque année plus de 60 millions de visiteurs. Sa reconnaissance internationale est liée aux marques emblématiques comme Les Galeries Lafayette, BHV Marais, La Redoute, Mauboussin, Eataly Paris Marais, Galeries Lafayette Royal Quart Paris, Louis Pion et Bazar Chic.

Les Galeries Lafayette sont présentes à l’étranger. Le premier magasin a ouvert à Berlin en 1996, suivi par Dubaï en 2009, Casablanca en 2011, Djakarta et Pékin en 2013, Istanbul et Doha en 2015. Il possède également 59 magasins en France et envisageait de s’installer à Milan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.