François d’Assise

Il nous sensibilise à cet appel monastique. Car nous pouvons tous être des Franciscains, Clarisses ou Capucins à notre façon, même sans en endosser l’habit ni sans être saint le moins du monde.
On le croit sans peine, même si le commun des mortels n’a pas l’habitude de s’envoyer des religieuses.

1 2 3 11

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.