Institut Loreline: Quand le rêve d’Aurélie Verheijen devient réalité

Institut Loreline: Quand le rêve d’Aurélie Verheijen devient réalité

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le 14ème arrondissement de Paris abrite des “pépites incontournables. L’une d’elles se trouve au 105 rue Didot (75014), il s’agit de l’institut Loréline, ouvert en janvier 2021. Vous pourrez y trouver tout ce qu’il faut pour se faire une beauté.

Cet institut s’adresse aux femmes mais également aux hommes, de la coiffure à l’esthétique en passant par les soins, en passant par le blanchiment des dents et le bronzage (tanning). Une escale de bien-être pour s’abandonner aux mains expertes de professionnelles et se relaxer.

Aurélie Verheijen désire que chaque client qui entre dans son salon soit sublimé de la tête aux pieds. Son objectif était de réunir toutes les prestations à l’égard de la beauté, en un seul et même lieu.

Une lieu pour chaque prestation

Au rez-de-chaussée, le salon de coiffure (technique, extensions de cils soins…), la manucure (pose de gel et de résine) et la beauté des pieds. Le premier étage s’adresse au soins du corps: épilation (femme et homme), soins du visage, soins du corps et massages (drainage lymphatique ou palpé-roulé), aux soins amincissants. Le tout réparti dans un charmant appartement, ambiance cocooning mélangeant le blanc et les influences dorées.

Dans une pièce, on découvre tout ce qu’il faut pour le blanchiment des dents. La salle de tanning, parée de lourds rideaux de velours bleus, accueille une cabine version 3.0, dernière génération. Elle permet d’obtenir, immédiatement ou progressivement, un bronzage naturel en quelque minutes (visage, jambes ou corps entier). A Paris, seulement 2 instituts possèdent ce genre de cabine. Son utilisation est très facile, il n’y a qu’à suivre les instructions qu’elle dicte. Entre chaque client, elle se désinfecte automatiquement.

Des produits et des prestations de qualité

En cosmétique, les produits Eskania sont privilégiés. Cette marque française est basée à Agen, elle trouve toujours ce dont la cliente a besoin en proposant même des trousses de voyage. On peut aussi faire des soins botox.

Pour les extensions de cheveux, l’institut a choisi la marque américaine Bellami. Concernant la coloration, le “Ombré Hair”(dégradé de couleurs) est très en vogue.. La technique utilise le crépage des mèches et la coloration. Différentes sortes de lissages sont offertes aux clientes (coréen sur cheveux non traités; brésielien) et le lissage au tanin, sans formol, pour détendre les cheveux. Pour les colorations et les shampoings, le salon travaille avec l’Oréal et Redken.

Une inauguration réussie au bout de quelques mois

Le second confinement et les travaux d’embellissement ont retardé l’inauguration de l’institut. Il a fallu attendre le 21octobre pour qu’Aurélie puisse accueillir en grande pompes, tous ses nombreux invités. Parmi ces derniers, on pouvait croiser des comédiennes comme Katia Tchenko, Sophie Darel, Grâce de Capitani ou encore Christine Lemner. Samy Naceri, le chanteur Yannick, l’humoriste Jeanfi Janssens et les présentateurs Jérôme Anthony et Laurent Petiguillaumme étaient également présents, tout comme le patineur Philippe Candéloro.

Qui est Aurélie Verheijen, gérante de l’Institut Loreline?

Originaire de Malakoff, Aurélie Verheigen a un parcours atypique. Autodidacte, elle est d’abord manager chez Sushi Shop pendant 8 ans, elle continue sa carrière dans d’autres entreprise puis décide de se mettre à son compte dans une branche très différente, la coiffure et l’esthétique. Depuis longtemps, Aurélie avait ce rêve qu’elle vient de réaliser. Cette idée a germé dans son esprit après avoir aidé une amie qui ouvrait son salon de manucure.

En septembre 2020, elle décide de reprendre le salon de coiffure où elle était cliente quand la propriétaire décide de vendre son fond.Elle ouvrira en janvier 2021.

Quelle est la clientèle?

L’éventail de la clientèle, entre 22 et 80 ans, est principalement féminine et du quartier. Depuis janvier, le fichier s’est élargi. Grâce à la nouvelle tendance masculine de s’occuper de leur apparence, les hommes commence à se fidéliser aux soins esthétiques et à fréquenter l’institut.

Pour fidéliser la clientèle, un système de carte de fidélité est instauré (-10% pour la seconde visite, -15% dès la 5ème et -20% pour les 5 suivantes).

L’avenir

Le salon parisien est en expansion, c’est pourquoi, Aurélie a des projets pour l’an prochain. Ayant vécu plusieurs années sur la Côte d’Azur, elle désire ouvrir un institut à Cannes d’ici septembre 2022, la qualité de vie étant différente et plus agréable. Pour la suite, elle pense s’étendre à l’étranger, aux Etats-Unis, en Espagne ou en Guyane…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.