89ème édition des 24 Heures du Mans

89ème édition des 24 Heures du Mans

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La 89ème édition de la plus grande Course d’endurance du monde s’est déroulée les 21 et 22 août 2021.

Origines des 24 heures du Mans

Les 24 Heures du Mans sont une compétition automobile sur un circuit en ville, réalisée en 1923 par Georges Durand, secrétaire général de l’Automobile Club de l’Ouest. Pendant l’épreuve, des équipages de 2 pilotes par voiture se relaient jour et nuit.

Cette épreuve d’endurance avait pour but de contribuer à l’évolution du progrès technique et favoriser l’essor de l’automobile dans la Sarthe. En 1922, Eugène Mauve créait le « Bol d’Or automobile » et le « Bol dOr moto » au titre de l’Association des anciens motocyclistes militaires (AAMM, qui deviendra l’Association des moto-cyclecaristes de France, AMCF).

La première édition des 24h du Mans, les 26 et 27 mai 1923 a eu lieu sur un circuit près du Mans. André Lagache et René Léonard furent les vainqueurs sur une Chenard & Walcker. Aujourd’hui, les 24 Heures du Mans se tiennent chaque année en juin. Cette course d’endurance est la plus ancienne et la plus prestigieuse des épreuves pour automobile de sport et Sport-prototypes. Elle fait partie à ce titre des différentes « triples couronnes du sport automobile », avec le Grand Prix de Monaco et les 500 miles d’Indianapolis.

Numéro 1 sportif mondial depuis 2012, cet événement fait partie du championnat du monde d’endurance FIA. Il a aussi inspiré les courses à Daytona, au Nürburgring, et à Spa-Francorchamps.

De nombreuses innovations  techniques sont liées aux 24 Heures du Mans. Parmi elles, on compte le frein à disque, la jante, l’aérodynamisme, le pneu à carcasse radiale, le phare à LEDs,…. En  2012, apparition des voitures hybrides puis en septembre 2018, naissance du projet Mission H24 qui s’est dont l’objectif de faire courir une voiture intégralement à l’hydrogène en 2024.

Comment participer aux 24 Heures du Mans?

La participation aux 24 Heures du Mans se fait sur invitation uniquement. Une équipe ne peut bénéficier de plus de deux invitations d’après ses résultats.

A partir de 2021, mise en place d’un règlement basé sur une balance de performance (BOP): les constructeurs ne sont plus incités à améliorer les performances de leurs voitures. Avant chaque course du championnat du monde FIA-WEC,  le législateur impose à chaque concurrent des modifications du poids et de la puissance de sa propre voiture, ainsi que de la quantité d’essence emportée. Tous les concurrents d’une même catégorie restent à égalité de performances. La priorité est donnée à la maîtrise des coûts pour attirer de nombreuses marques.

Plusieurs catégories de voitures peuvent participer:

  • « LMP » (Le Mans Prototype) avec 2 classes, LM P1 (anciennement LMP900) et LM P2 (anciennement LMP675)
  • « LM GTE » (Grand Tourisme Endurance), anciennement GT2 avec 2 classes GTE Pro et GTE Am
  • « Pro » (Professionnel),
  • « Am » (amateur)
  • En 2021 « LMH » (Le Mans Hypercar) dans la catégorie LMP.
  • L’année prochaine, une nouvelle catégorie apparaîtra « LDMh ». Elle disposera d’un système hybride standard et reprenant la réglementation châssis de la catégorie LMP2.Les écuries gagnantes

 Les écuries gagnantes

Porsch est le constructeur qui a remporté le plus de victoires avec 19 trophées entre 1970 et 2017. Le second est Audi avec 13 victoires  entre 2000 et 2014. Ferrari arrive en 3ème position avec 9 victoires entre 1949 et 1965. Par ailleurs, le japonais Toyota, classé  6ème, ex-aequo avec  Alfa-Roméo et Ford, avec 4 victoires. Il détient le titre de 2018 à 2021, soit 4 années consécutives.

Les 2 pilotes les plus titrés sont le danois Tom Kristensen avec 9 victoires entre 1997 et 20013, suivi du belge Jacky Ickx, 6 fois vainqueur entre 1969 et 1982. Le japonais  Kazuki Nakajima est quant à lui  3 victoires consécutives sur Toyota entre 2018 et 2020.

L’édition 2021

L’édition 2021, la 89ème, a rassemblé près de 50 000 spectateurs  (20% du nombre habituel) après l’édition 2020 qui s’est déroulée à huis-clos. Elle a été décalée de la mi-juin à la fin août en raison de la crise sanitaire. On notera le retour du constructeur français Renault, avec la marque Alpine, tout comme en Formule 1. Les Français Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere et le Brésilien André Negrao étaient au volant de l’Alpine n°36. Par ailleurs, différents modèles d’Alpine ont participé à la parade organisée avant le départ.

La marque Alpine

En 1955, Jean Rédélé créa les voitures Alpine à Dieppe (76). Concessionnaire Renault, la marque est responsable du grand bond en avant de Renault dans le secteur des automobiles sportives.

En 1995, la production est arrêtée. Elle ne reprendra que 17 ans plus tard en 2012 avec un nouveau concept-car présenté au Grand Prix de Monaco de Formule 1. Il s’agit de l’A110-50 en commémoration des 50 ans de l’emblématique Berlinette Alpine A110.

Renault décide d’engager la marque aux 24 Heures du Mans et en European Le Mans Series (ELMS) dès la saison 2013, dans la catégorie LMP2. Un partenariat débute avec Signatech, L’Oreca 03-Nissan.

Le 6 septembre 2020, Renault F1 Team annonce le changement de nom de son écurie en Alpine F1 Team pour la saison 2021 de Formule 1. En janvier 2021, la marque ne commercialise plus que des véhicules électriques: le successeur de l’Alpine A110, un crossover SUV électrique et une version Alpine de la Renault 5 Électrique.

Classement de la 89ème édition

Deux incidents de pilotage ont marqué la course sous la pluie et une piste glissante. Au départ, 62 voitures en Hypercar (5), LMP2 (25), Innovative car (1), LMGTE Pro (8), LMGTE Am(23)  Des pilotes de 31 nationalités en majorité britannique (32), française (27) et italienne (15)….

Le classement final: Toyota aux 2 premières places (N°7 et N°8), Alpine (N°36) sur la 3ème marche du podium. On assiste à la domination des hypercars (Toyota Gazoo Racing (2), Alpine Elf Matmut (1) et  Scuderia Cameron Glickenhaus (2)) aux 5 premières places du classement.

L’équipe gagnante de la Toyota n° 7:  Mike Conway (GB), Kamui Kobayashi (Japon) et José María López (Argentine).

L’hypercar Alpine A480 arrivé en 3ème position a tenu toute la nuit, « talonnant » les Toyota. Ce classement était un bel hommage à Jean-Pierre Jaussaud,  pilote de Caen décédé le 22 juillet dernier. Il avait participé 13 fois au 24H du Mans et fini vainqueur en 1978 au volant d’une Alpine Renault.

Rendez-vous en 2022 pour une 90ème édition à la mi-juin (les 11 et 12) comme d’habitude. Ce sera aussi l’occasion de fêter les 20 ans de partenariat entre la course et la marque horlogère suisse Rolex. Dès les années 30 la marque était associée aux événements sportifs mécaniques.

Already counting the days until the next #LeMans24? Good news - there are only 292 to go! See you in 10 months' time 👉 11-12 June 2022 J- 292 ! L'incroyable édition 2021 est derrière nous. La bonne nouvelle, c'est que nous n'aurons que 10 mois à attendre cette fois. 😍 @fiawec_official #Racing #Motorsport #Sport #Event #LeMans24 #WEC #France
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.