OUM KALTHOUM REVIENT SUR SCENE PLUS VIVANTE QUE JAMAIS

OUM KALTHOUM REVIENT SUR SCENE PLUS VIVANTE QUE JAMAIS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Samedi 9 juillet, le groupe Global Gala,dirigé par Mohamed Gad depuis plus de 30 ans, va présenter le concert en Hologramme d’Oum Kalthoum au Palais des Congrès de Paris (75017).

Conférence de présentation

Afin de présenter cet événement, le groupe, sous la direction de Fatima Guemiah, a organisé une conférence de presse la 14 mai, à l’Institut du Monde Arabe à Paris (75005). Ce fut l’occasion de réunir la journaliste Ysabel Saïah-Baudis, auteur de “Oum Kalthoum, l’étoile d’Orient”; le journaliste franco-égyptien Ahmed Youssef et le directeur de Global Gala, Mohamed Hussein Gad.

Ysabel Saïah-Baudis, en tant qu’auteur, a publié des ouvrages concernant des personnalites importantes du monde arabe, mettant en valeur les auteurs orientaux. En 1985, elle publiait la biographie de la diva et icône égyptienne Oum Kalthoum. Dans un autre ouvrage, en 1988, elle a parlé des origines de sa mère Pied-Noir dans “Pieds-Noirs et fiers de l’être”. Elle a ensuite édité “Haram”, l’itinéraire des femmes orintales, en 2003, puis “Les 1 001 nuits érotriques”, illustré par Van Dongen en 2008. Son dernier ouvrage “Dans ses yeux” , avec des photos de Dominique Baudis, commentées par des amis, date de 2015.

Ahmed Youssef a développé une renommée à l’international grâce à ses écrits sur les relations politiques et culturelles franco-égyptiennes. Ses texte sont traduits dans plusieurs langues dont l’arabe. Il a aussi collaboré à la rédaction de l’ouvrage collectif “Que reste-t-il du panarabisme?” par une étude sur Oum Kalthoum et Nasser. Son dernier ouvrage est “Le capitaine Bouchard, cet inconnu qui a découvert la pierre de Rosette”.

Concert en hologramme

Après les 2 concerts de l’icône de la chanson arabe en 1967, Oum Kalthoum est de retour sur la scène du Palais des Congrès à Paris, le 9 juillet prochain. “L’astre de l’Orient” revient, non pas physiquement mais en hologramme pour le plus grand plaisir des mélomanes inconditionnels de la chanteuse disparue.

Dès le début du concert, on verra la silhouette recréée de la chanteuse apparaître sur scène. Matérialisée en 3 dimensions, vêtue d’une robe dorée et coiffée de son habituel chignon, elle tiendra son célèbre foulard à la main, tout en faisant résonner sa voix unique.

Linvitée d’honneur de la soirée sera l’arrière-petite nièce de la chanteuse.Saana Nabil. Tout comme sa tante, elle est une chanteuse talentueuse. Depuis l’âge de 9 ans, son père a remarqué son talent pour le chant et la musique. Il décide de l’amener au Caire et l’inscrit à l’Institut Supérieur de Musique Arabe, alors qu’elle a 15 ans. Parallèlement, elle participe à l’émission télévisée “Arabs Got Talents” où elle obtient le “buzzer d’or”, remis par l’acteur Ahmed Helmy. Depuis, elle a participé à de nombreux concerts et événements internationaux dont le “Hologram Concert à l’Opéra de Dubaï, le festival al Ula en Arabie Saoudite ou le concert au Palais Abdine au Caire.

Mostafa Fahmy et Les Cordes Croisées

“L’orchestre des Cordes Croisées”, sous la baguette du directeur artistique Mostafa Fahmy, accompagnera l’hologramme de la diva. Cet orchestre est le fruit d’un partenariat entre son fondateur, le Maestro Mostafa Fahmy avec un ensemble de musiciens d’Egypte et de France. “Les Cordes Croisées” a donné ses premiers concerts en France en coopération avec le Centre national de la chanson française à Paris en 2019. Il accompagnait la chanteuse lyrique mezzo-soprano égyptienne Farrah El Dibany de l’Opéra de Paris. Des ateliers artistiques ont aussi travaillé avec l’orchestre et les élèves de l’Ecole supérieure du chant et de théâtre de Paris, dans le cadre de l’année culturelle franco-égyptienne.

Mostafa Fahmy est un chef d’orchestre de renommée internationale. Diplômée du Conservatoire de l’Institut Supérieur de Musique du Caire, il obtient sa licence d’art en 2009 et débute sa carrière au Caire. Violoniste et ancien membre de l’orchestre de l’Opéra du Caire, il participe à des tournées en Egypte et à l’international en tant que musicien mais aussi directeur musical. A ce jour, il s’est produit au Centre national de la Chanson Française, à l’IMA à Paris, à l’Opéra Bastille, à l’Opéra du Caire, au théâtre Zamalek au Festival de Musique Classique d’Abu Dhabi, au Festival de Musique Méditerranéenne de Corse, Plus récemment, il a participé à la comédie artistique Oum Kalthoum, l’âge d’or de l’Opéra de Dubaï. Depuis 2011, il est référent pédagogique au Conservatoired’Angers, au sein du projet de l’Orchestre Démos en collaboration avec la Philharmonie de Paris.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.