Juliette Minvielle s’est produite en concert au Musée Jules Baudou à Agde

Juliette Minvielle s’est produite en concert au Musée Jules Baudou à Agde

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Juliette Minvielle est une musicienne passionnée par les langues. L’artiste chante en italien, entonne des chansons polyphoniques en occitan et même des chants arabes. Lesquels expriment pour elle le mieux l’amour.

Du chant polyphonique gascon-béarnais aux rythmes brésiliens, Juliette Minvieille est une artiste jouant du piano, du tambourin, de la guimbarde, du triangle… Et par ses rythmes, la musicienne chanteuse invite les spectacteurs à danser.

Juliette Minvielle avait accompagné son père lors d’un précédent concert et le public avait pu découvrir ses nombreux talents.

Juliette Minvieille a grandi dans un milieu musical avec son père qui jouait dans le Festival « Uzeste Musical » à 60 km au sud de Bordeaux, sa mère y travaillait aussi.

Juliette Minvieille y a fait ses premiers pas avec les autres enfants des parents qui se produisaient et tous ensemble ont monté une pièce de théâtre. Elle a acontinué de faire du théâtre et l’artiste a commencé par jouer du piano à l’oreille, de la guimbarde, des tambourins.

Juliette Minvieille a pris des cours de piano. Elle a pris des cours de chant une fois par semaine. L’artiste a pris des cours de chant au SIAM lorsque elle et arrivée à Toulouse. A Pau, l’artiste a travaillé 4 ans à l’institut Occitan, elle a eu envie d apprendre l’occitan, le gascon béarnais ; Ses grands parents maternels parlent le béarnais, son père le chante mais ne le parle pas, sa mère le comprend très bien, mais lorsque les grands parents parlaient à leurs enfants, ils parlaient en français.

Son père l’a écouté jouer et lui a proposé de l’accompagner pour faire les bals.

Par le biais de ses rencontres musicales, elle a intégré le monde des bals gascons au sein de Laüsa.

Avec Laûsa, en quatuor, elle entre dans un autre monde, la valse, la maloya, elle utilise les percussions.

Par le biais de la polyphonie, elle réussi à faire swinguer son piano, le chant en mettant en valeur le collectage des chansons de l’Aquitaine, des partitions, des paroles…

Juliette Minvielle explique au public qu’il est difficile de traduire e l’occitan en français. Il faut penser occitan pour écrire occitan.

C’est une superbe artiste avec une voix magnifique que l’on reconnaît systématiquement. Juliette Minvielle emmène son public dans une danse traditionnelle et revisitée.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.