Sharon Stone gâche une vente aux enchères à Cannes au profit des Ukrainiens

Sharon Stone gâche une vente aux enchères à Cannes au profit des Ukrainiens

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La vente aux enchères organisée à l’occasion de l’événement Better World Fund, le dimanche 22 mai, en marge du 75e Festival de Cannes, a été annulée à cause d’un “caprice de diva”.

L’actrice de 64 ans était invitée comme marraine d’une vente aux enchères de Better World Fund, une organisation qui planifie des événements prestigieux un peu partout dans le monde.

La vente s’est déroulée le 22 mai à l’hôtel JW Marriott, en marge du 75e Festival de Cannes. Et rien ne se serait passé comme prévu.

Les vedettes défilent, les flashs crépitent, les groupies glapissent et les événements caritatifs implosent. Invitée à la projection du biopic événement de Baz Luhrmann consacré à Elvis, projeté mercredi soir à la 75e édition du Festival de Cannes, l’actrice et productrice américaine Sharon Stone a profité de son séjour cannois pour parrainer une vente aux enchères caritative.

Sur le papier, l’encan devait disperser les œuvres de trente artistes depuis une salle de l’hôtel JW Marriott, sur la Croisette, en marge du festival et d’un prestigieux dîner de gala. Un programme simple et cossu, jusqu’à l’irruption de la vedette.

«Sharon Stone est arrivée au dernier moment et a refusé de parler au commissaire-priseur», a témoigné pour nos confrères un des artistes présents à l’événement, dimanche soir. Selon un autre témoin, l’actrice – qui aurait été payée 25.000 euros pour l’événement – se serait «levée et a procédé à la vente elle-même, sans rien demander à personne, en méprisant toutes les règles».

Protégée par ses gardes du corps, Sharon Stone aurait ainsi mené les enchères pendant près d’un quart d’heure, commettant au passage deux infractions pénales : utiliser le marteau du commissaire-priseur et procéder à la vente d’objets qui n’étaient pas au programme de l’enchère. Quels objets ? Son sac à main et un porte-cartes, d’après les témoignages récoltés par Nice Matin.

Bien loin de l’ambiance feutrée et polie d’une vente de gala, l’événement aurait alors pris un air chaotique. «Elle n’arrivait pas à procéder aux enchères», a précisé un témoin pour le quotidien niçois, en évoquant le chahut des invités «très enthousiastes». L’actrice serait finalement partie au milieu d’une enchère en rudoyant le public. À cause du bruit, semble-t-il.

La vente aux enchères a été aussitôt annulée après le départ de la vedette. L’interruption abracadabrante de la vente laisse un goût amer à une partie des organisateurs et participants de l’événement.

L’accident est d’autant plus pénible à certain qu’une partie des fonds récoltés devait être reversée à la fondation polonaise Virtuosa, qui soutient des hôpitaux pour enfants et entend développer un programme d’aide aux réfugiés de la guerre en Ukraine.

«C’était inimaginable, je n’ai jamais vu ça de ma vie», a témoigné pour Nice Matin un des organisatrices de la vente mise en place avec la participation de l’ONG Better World Fund.

“Honteux”, “scandaleux”, “catastrophique”… Ils ne mâchent pas leurs mots pour dénoncer le “caprice de diva” de Sharon Stone. L’interruption de la vente laisse un goût amer à une partie des organisateurs et participants de l’événement.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.